Accueil >culture>Les Festivals > Festival théatral de Figeac
FESTIVAL de THEATRE DE FIGEAC - Du 22 juillet au 4 août 2016
 

Durant une quinzaine de jours, le Festival de Théâtre de Figeac propose une trentaine de rendez-vous culturels et nous offre cette année une plongée dans le monde des illusions, des clichés et des masques. Un voyage savamment orchestré par les deux directeurs artistiques Michel Fau et Olivier Desbordes. Au programme, des pièces classiques, de grands auteurs, des mises en scène surprenantes…

Les créations seront au cœur du festival : Michel Fau présentera son nouveau tour de chant avec Antoine Kahan, Olivier Desbordes et Eric Perez mettront en scène L’Opéra de Quat’Sous avec Nicole Croisille et Patrick Zimmermann notamment, la troupe des LabOrateurs nous livrera une version déjantée de Caligula de Camus… Également au rendez-vous la pièce de Copi Le Frigo, Monsieur de Pourceaugnac de Molière par les comédiens du Théâtre de l’Éventail, un tour de chant d’Éric Perez sur des chansons de cinéma... D’autres spectacles seront aussi à l’affiche avec notamment Richard II de Shakespeare, Kvetch, Ulysse(s), Brasseur et Les Enfants du Paradis…

Quinze jours dédiés au spectacle vivant et aux comédiens. Les artistes investiront la ville pour des rencontres avec le public en matinée et des lectures gratuites en fin d’après-midi au jardin des Écritures. De belles rencontres en perspective autour de cette 16ème édition qui mélangera allègrement musique, théâtre et chant au service de cette traversée des apparences.

 

Le Festival de Théâtre de Figeac
du 22 juillet au 4 août
2016

du mercredi 22 juillet au samedi 4 août 2016

Demandez le programme...

http://festivaltheatre-figeac.com/

Informations pratiques....

Le 23 juillet 2016 : La journée des Entretiens de Figeac

Retour haut de page

Demandez le programme ...

vendredi 22 juillet
Nevrotik-Hôtel
/ 21h / Espace Mitterrand - Figeac

samedi 23 juillet
Les Entretiens de Figeac
/ 14h30 / Jardins de la Mairie - Figeac
Archicube
/ 18h30 / Salle Charles Boyer - l'Astrolabe - Figeac
L'Opéra de Quat'Sous
/ 21h30 / Espace Mitterrand - Figeac

dimanche 24 juillet
Le Cinéma en chansons
/ 20h / Salle Charles Boyer - l’Astrolabe - Figeac
Brasseur et « Les Enfants du Paradis »
/ 21h45 / Espace Mitterrand - Figeac

lundi 25 juillet
Ulysse(s)
/ 21h / Salle Charles Boyer - l’Astrolabe - Figeac

mardi 26 juillet
Pour Louis de Funès
/ 20h / Salle Balène - Figeac
Richard II - Shakespeare
/ 21h30 / Espace Mitterrand - Figeac

mercredi 27 juillet
Richard II - Shakespeare
/ 21h / Espace Mitterrand - Figeac

jeudi 28 juillet
Pour Louis de Funès
/ 20h / Salle Balène - Figeac
Nevrotik-Hôtel
/ 21h30 / Espace Mitterrand - Figeac

vendredi 29 juillet
Caligula - Camus
/ 19h30 / Salle Charles Boyer - l'Astrolabe - Figeac
L'Opéra de Quat'Sous
/ 21h45 / Espace Mitterrand - Figeac

samedi 30 juillet
Le Chat Botté - Jeune public
/ 19h / Terrasses du Puy - Figeac
The Servant
/ 21h / Espace Mitterrand - Figeac

dimanche 31 juillet
Une Leçon d'Histoire de France : de l'an Mil à Jeanne d'Arc
/ 18h / Salle Balène - Figeac
Une Leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil
/ 20h / Salle Balène - Figeac
Monsieur de Pourceaugnac
/ 21h30 / Espace Mitterrand - Figeac

lundi 1 août
Le Frigo - Copi
/ 20h / Salle Charles Boyer - l'Astrolabe - Figeac
L'Opéra de Quat'Sous
/ 21h30 / Espace Mitterrand - Figeac

mardi 2 août
Caligula - Camus
/ 19h30 / Salle Charles Boyer - l'Astrolabe - Figeac
Monsieur de Pourceaugnac
/ 21h45 / Espace Mitterrand - Figeac

mercredi 3 août
Le Cinéma en chansons
/ 20h / Salle Charles Boyer - l'Astrolabe - Figeac
Kvetch
/ 21h45 / Espace Mitterrand - Figeac

jeudi 4 août
Le Frigo - Copi
/ 20h / Salle Charles Boyer - l'Astrolabe - Figeac
Nevrotik-Hôtel
/ 21h30 / Espace Mitterrand - Figeac (Bus depuis Saint-Céré)

Retour haut de page

Nevrotik-Hôtel


Création Festival de Théâtre de Figeac 2016
22, 28 juillet & 4 août 1h30
Nevrotik-Hôtel


Le nouveau récital théâtral de Michel Fau
Avec Michel Fau & Antoine Kahan Trame et dialogues Christian Siméon Chansons Michel Rivgauche, Julie Daroy
Musique Jean-Pierre Stora Piano Mathieu El Fassi, accordéon Laurent Derache, violoncelle Lionel Allemand.

Après son Récital emphatique Michel Fau crée un nouveau spectacle, en compagnie du charismatique Antoine Kahan. À partir de chansons inédites de Michel Rivgauche et d'autres, vous allez assister à l'étrange histoire d'une vieille dame dévastée par la vie, seule dans une chambre d'hôtel en bord de mer, qui proposeà un joli groom agaçant un contrat funèbre et délicat...
Cela ressemble à une vertigineuse mise en abyme des clichés humains, mais c'est aussi un hommage décalé et poignant à la grande chanson française.


Production Scène Conventionnée pour le Théâtre
et Théâtre Musical - Figeac / Saint-Céré - Festival de
Théâtre de Figeac
Reprise aux Bouffes du Nord du 2 au 8 janvier 2017

Retour haut de page

Brasseur et « Les Enfants du paradis »


Création
24 juillet 1h20
Brasseur et « Les Enfants du paradis »


Une pièce écrite et mise en scène par Daniel Colas sur une idée et avec la complicité d'Alexandre Brasseur Interprétée par Alexandre Brasseur

Dans les années 50 à Paris, Pierre Brasseur, grand acteur de ce temps, se souvient et raconte la création d'un film français mythique : Les Enfants du paradis. Il nous parle de lui et aussi d'Arletty,
de Jean-Louis Barrault, mais surtout de l'écriture du film, pendant l'occupation allemande, en Provence, dans une maison que Prévert avait louée à cet effet. Il nous raconte aussi le tournage du film, les difficultés du rapport avec les autorités et les interruptions : sur quelle fine ligne faut-il danser pour que les actes qui ne sont pas d'opposition ne soient pas pour autant des actes de participation ? L'histoire d'un film.

L'histoire d'un moment de l'Histoire.
Production Théâtre actuel
Retour haut de page

The Servant

30 juillet 1h25
The Servant
Robin Maugham
Traduit par Laurent Sillan


Mise en scène Thierry Harcourt
Assisté de Stéphanie Froeliger
Avec Maxime d'Aboville (Molière du meilleur comédien dans un spectacle privé 2015), Roxane Bret, Xavier Lafitte, Adrien Melin, Alexie Ribes.


À Londres, Tony, un jeune aristocrate paresseux, emménage dans une maison de ville où il engage Barrett, mais rapidement les rôles s'inversent et le maître se retrouve être l'esclave de son serviteur.
Comme dans un film en noir et blanc où le suspens psychologique se marie à la comédie toute en nuances anglaises, le spectateur est plongé dans un huis clos passionnant où la lutte des classes mène un combat acharné pour la domination,
dans un mélange de thriller, de surréalisme et d'humour noir.


L'adaptation dérangeante et fascinante d'un classique du cinéma (film de Joseph Losey) !
La relecture du roman originel a tout pour plaire.
Fabienne Pascaud - Télérama

Un chef d'oeuvre de manipulation ! Mise en scène
fine et sensible de Thierry Harcourt. (…) Ce huis-clos sulfureux ne manque pas d'interroger. Ça peut servir !
Jacques Vallet - Le Canard Enchaîné


Production Théâtre de Poche-Montparnasse
Avec le soutien de la Fondation Jacques Toja pour le Théâtre
Retour haut de page

Richard II

26 & 27 juillet 2h30
Richard II
William Shakespeare


Conception Guillaume Séverac-Schmitz
Traduction, adaptation, assistant à la mise en scène et dramaturge Clément Camar-Mercier


Avec Jean Alibert, Francois de Brauer, Baptiste Dezerces, Olivia Corsini, Pierre-Stéfan Montagnier,
Thibault Perrenoud et Nicolas Pirson.


Richard II est l'histoire d'un roi qui chute, c'est aussi celle d'un acteur qui laisse le premier rôle, un geste assimilé à la quintessence même du tragique. La compagnie Eudaimonia crée, à partir de cette pièce, un spectacle impressionnant où tout est à la fois resserré (sept comédiens pour jouer beaucoup de personnages) et élargi (l'espace est nu, parfois occupé par quelques éléments significatifs). Elle revendique la mise en lumière de la nature ambiguë des personnages par une nouvelle traduction et par son style de jeu.
Guillaume Séverac-Schmitz a composé une grande fresque à la fois nerveuse et dépouillée. Il ne se laisse pas emporter, comme d'autres, par la violence et le tumulte. À tout instant, le tableau est maîtrisé dans la mise en forme d'une histoire hallucinée, servie par des acteurs qui jouent, subtilement, plusieurs rôles (sauf Thibault Perrenoud, qui incarne seulement et avec force un Richard jeune, fiévreux et changeant) et rythmé par des changements de l'univers plastique (la forêt de Macbeth arrive dans Richard II !). C'est un spectacle qui ira loin – fait par une équipe qui ira loin.


Gilles Costaz - WEBTHEATRE
Production Collectif Eudaimonia / Coproductions
Théâtre de l'Archipel-Scène Nationale de Perpignan, les Théâtres Gymnase-Bernardines/Marseille, le Cratère-Scène Nationale d'Alès, le Théâtre Montansier de Versailles.
Retour haut de page

Pour Louis de Funès

26 & 28 juillet 1h
Pour Louis de Funès
Valère Novarina

Avec Frédéric Le Sacripan
Une réflexion exaltée sur le métier d'acteur

« Prêtant sa forte voix à cet opuscule dithyrambique, Frédéric Le Sacripan apparait seul sur scène coiffé d'un symbolique képi de gendarme. Le texte qu'il entame est un éloge au talent de L. de Funès mais c'est surtout un manifeste théâtral où Novarina a développé une théorie très personnelle sur le métier d'acteur. Il place le comédien nu au coeur de la scène et en fait l'élément central de toute pièce.» Florence Yérémian - bscnews.fr
Retour haut de page

Monsieur de Pourceaugnac

Création
31 juillet & 2 août 2h30 (avec entracte)
Comédie-ballet
Monsieur de Pourceaugnac
Molière / Lully


Mise en scène Raphaël de Angelis
Assisté de Christian Dupont
Direction musicale Benjamin Perrot et Florence Bolton Avec Kim Biscaïno, Brice Cousin, Raphaël de Angelis,
Maëva Husband, Cécile Messineo, Nicolas Orlando. Ensemble La Réveuse : chanteurs Sophie Landy, aphaël Brémard, Lucas Bacro. Musiciens Stéphan Dudermel, Béatrice Linon, Emily Audouin, Thibaut Roussel, Jean-Miguel Aristizabal.


Molière s'est inspiré de canevas de la commedia dell'arte : Eraste et Julie sont épris l'un de l'autre, mais le père de Julie décide de marier sa filleà Monsieur de Pourceaugnac, un riche avocat de Limoges. Un fourbe et une intrigante conçoivent des stratagèmes pour chasser le fâcheux de Paris, son séjour dans la capitale se révèle cauchemardesque pour lui et jubilatoire pour le spectateur.
Une mascarade dans laquelle le grotesque et la bouffonnerie des situations théâtrales seront portés par la musique, le chant et la danse.

Production Théâtre de l'Éventail et l'Ensemble La Rêveuse.
Résidence de création au Théâtre de l'Usine de Saint-Céré en avril 2016.
Retour haut de page

L'Opéra de Quat'Sous

23, 29 juillet & 1er août, Figeac
6, 10 & 14 août, Saint-Céré 2h20
L'Opéra de Quat'Sous
Kurt Weill / Bertolt Brecht

Mise en scène Éric Perez et Olivier Desbordes Direction musicale Manuel Peskine

Avec Nicole Croisille, Patrick Zimmerman, Éric Perez, Anandha Seethanen, Samuel Theis, Flore Boixel, Sarah Lazerges, Clément Chebli, Yassine Benameur, Antoine Baillet-Devallez, Alexandre Charlet, Josselin Michalon, Fanny Aguado, Nathalie Schaaff, Anne- Sophie Domergue. Et l'orchestre d'Opéra Eclaté


Dans L'Opéra de Quat'sous, Brecht et Weill brouillent les cartes de l'opéra traditionnel, ils mélangent sans complexe des références à Bach, au jazz, au choral luthérien. C'est une mise en abyme à l'image de la société des années 30, où de grandes utopies se mettent en place, où la crise sépare encore plus les pauvres des dirigeants, où un monde souterrain et interlope tente de survivre.

C'est dans le cabaret-cirque de Jenny des Lupanars que se préparent les provocations envers les bourgeois,
les repus, les riches. C'est ainsi que trahisons, mensonges, coups bas et couteaux dans le dos, ouvrent le bal. Alors, on rit, on applaudit, on en redemande ! Tout le monde sait pourtant que sous les maquillages, les faux crânes, les perruques des clowns, il y a la tristesse, l'amertume, le dérisoire et l'absurde. On reste jusqu'au bout, afin de voir tomber le funambule et se réjouir de n'être que les spectateurs du cirque grotesque de notre vie !
Desbordes et Perez mènent le bal. La marque du premier est sensible : un savant équilibre entre joyeux délire et cruauté implicite. Il nous fait l'immense plaisir de ne pas trop en faire pour laisser parler la musique et cet art difficile du chanter-parler, marque de fabrique du compositeur. Roland Duclos - Forum Opéra

Production Scène Conventionnée pour le Théâtre et Théâtre Musical - Figeac / Saint-Céré
Coproduction Centre Lyrique Clermont-Auvergne
Retour haut de page

Le Chat Botté

30 juillet 50 min
Jeune public à partir de 5 ans
Le Chat Botté
le conte de Perrault
Mise en scène Brice Cousin et Cécile Messineo
Avec Nastasia Berrezaie, Brice Cousin, Cécile Messineo, Maxime Vambre.


Après le Petit Chaperon Rouge, en 2015, le meunier, le chat, la princesse, le roi, l'ogre prennent vie le temps d'un spectacle. Sous son apparente légèreté, ce conte cache une véritable critique sociale.
Production Théâtre de l'Éventail
Retour haut de page

Le Frigo de Copi

Création Festival de Théâtre de Figeac 2016
1er & 4 août 1h15
Le Frigo de Copi


Mise en scène Sébastien Rajon
Avec Nadine Capri, Yannis Ezziadi, Laure Portier.


C'est l'anniversaire de L., un ancien mannequin devenu écrivain qui fêterait ses 50 ans... Est-ce réellement son anniversaire ? Ou celui de sa mère que L. sublime comme une cérémonie excentrique ?
Quoi qu'il en soit, sa mère, en guise de cadeau pour son vrai-faux anniversaire, lui fait livrer un frigo.
Oiseau de mauvaise augure dont l'arrivée perturbante pour L. précède le chaos. Les va-et-vient chez elle, l'encombrement du réfrigérateur et la visite de sa mère mettent L. dans tous ses états. Le frigo n'est pas là pour L. mais pour nous. Il est le réceptacle de nos projections de spectateur-voyeur, il est notre espoir, notre mauvais oeil. Enfin il est pour l'auteur-illusionniste, le vecteur du suspens.
Avec Le Frigo, comme un défilé, un grand bal de folles, c'est un triple hommage que Copi, arrogant et bouffon, organise. Hommage aux femmes (peut-être même aux mères), au travestissement, au théâtre (et plus spécifiquement aux actrices).


Production Le Carnival théâtre et ID Production
Résidence de création au Théâtre de l'Usine de Saint-Céré en juin 2016
Retour haut de page

Samedi 23 Juillet : Les entretiens de Figeac

Samedi 23 Juillet : Les entretiens de Figeac

 

Les Entretiens de Figeac 14h30 / Jardins de la mairie /
Entrée gratuite sur inscription


14h30 - Jardins de la Mairie :
Les Entretiens de Figeac, 12ème édition

La jeunesse, entre volonté d'avenir et précarité.
Entrée gratuite sur inscription
Comme chaque année, plusieurs grands témoins et spécialistes seront conviés, dans le cadre des Entretiens de Figeac
pour réfléchir sur les événements de l'année écoulée, à la fois dans leur signification présente et dans ce qu'ils
annoncent pour l'avenir, et en débattre avec le public.
Animation et coordination assurées par Monique Canto-Sperber.

18h30 - Salle Charles Boyer - L'Astrolabe :
Le Théâtre de l'Archicube présente Triple Anouilh
composé d'Humulus le Muet, La Belle Vie, Épisode de la Vie d'un auteur mis en scène par Christophe Barbier. (4 / 8 €)

Retour haut de page

Ulysse(s)

25 juillet 1h10
Ulysse(s)


D'après Ulysse de James Joyce
Mise en scène / Jeu Isabelle Luccioni
Musicien Philippe Gelda / Vidéaste Bruno Wagner


Isabelle Luccioni est une artiste inclassable : elle a travaillé durant deux ans à l'adaptation pour la scène du monologue de Molly. Dans cet ultime chapitre du roman Ulysse de Joyce, la femme de Léopold Bloom, personnage central du livre, est allongée dans son lit et laisse aller le flot de ses pensées. Les tabous sont alors abattus et la langue de Joyce trouve une expression toute charnelle et nous offre une plongée au coeur de l'inconscient.
Sur scène, la comédienne s'empare du texte et livre un personnage terriblement humain et sincère.
Isabelle Luccioni a su plier ce monument littéraire à sa propre cadence.

Production Compagnie Oui Bizarre
Résidence de création au Théâtre de l'Usine de Saint-Céré en 2015.
Coproduction Théâtre Garonne, Scène Nationale Le Parvis,
Théâtre le Hangar, le Ring, Théâtre 2 l'Acte, Scène Conventionnée
Théâtre et Théâtre Musical Figeac/Saint-Céré.
Retour haut de page

Le Cinéma en chansons

24 juillet & 3 août Figeac1h30
30 juillet, 12 & 13 août Saint Céré
Le Cinéma en chansons


Écriture et chant Éric Perez
Piano et autres ustensiles musicaux Manuel Peskine


J'aime la chanson, le cinéma est ma passion, alors quoi de plus naturel d'avoir envie de proposer un spectacle sur les chansons de films. Quelquefois, ces deux magiciens que sont la chanson et le cinéma s'unissent pour laisser leur empreinte, pour évoquer des souvenirs, susciter des émotions par le rire ou par les larmes. Le choix des chansons fut délicat car j'avais envie de chanter près de cent chansons mais au fur et à mesure, les voix des femmes se sont imposées. Les actrices évoquent le désir, le rêve, ce sont elles qui véhiculent le plus souvent l'émotion.
C'est la mythologie du cinéma et de la chanson que j'ai envie d'évoquer. Le partage de ma passion est l'unique raison d'être de ce spectacle. Éric Perez


Production Scène Conventionnée Théâtre et Théâtre
Musical Figeac/Saint-Céré
Résidence de création au Théâtre de l'Usine de Saint-Céré en février 2016
Retour haut de page

Caligula

29 juillet & 2 août 2h
Caligula
Albert Camus


Mise en scène Clémence Labatut
Assistante à la mise en scène Jessica Laryennat
Avec Clément Bayart, Charlotte Castellat, Yoann
Daunay, Thibault Deblache, Quentin Quignon, Mélanie Rochis, Sébastien Ventura.


Pour créer ce spectacle, Clémence Labatut a réuni une équipe de jeunes comédiens. Avec toute la fureur de la jeunesse, ils s'emparent de ce monument théâtral, et sur les traces de Camus et de son Théâtre de l'Équipe, tentent de questionner le monde.
Caligula, c'est l'histoire d'une passion terrifiante, d'une quête insatiable, irraisonnable.
Caligula, c'est un adolescent qui est en train de devenir un homme. C'est un homme qui refuse l'absurdité de la condition humaine et qui veut se jouer de la mort. C'est un empereur qui joue au Dieu et qui s'invente un monde où il se fait Destin. C'est un provocateur qui veut surpasser la nature, prouver que sa liberté est absolue. Il nous invite à ses jeux funestes, à son blasphème des dieux, à sa terrible excentricité. Place au cabaret mortuaire. Place au ballet grotesque.

Production Les LabOrateurs
Résidence de création au Théâtre de l'Usine de Saint-Céré en mars 2016.
Coproduction Théâtre Jules Julien / Toulouse
Retour haut de page

Kvetch

3 août 1h15
Kvetch
Steven Berkoff
Traduit par Geoffrey Dyson et Antoinette Monod

Mise en scène Sophie Lecarpentier
Avec Stéphane Brel, Fabrice Cals, Anne Cressent, Julien Saada. Musicien (Alto) Bertrand Causse.


Cinq petits bourgeois ordinaires sont croquésà vif dans la comédie de la vie quotidienne, dans sa banalité́ et sa routine implacable. Derrière les situations les plus normales, l'auteur Steven Berkoff s'interroge : à quoi pensent-ils lorsqu'ils discutent, lorsqu'ils travaillent, lorsqu'ils font l'amour?! Mais les personnages de Kvetch ne s'en tiennent pas là. Ils énoncent à voix haute ce qui leur passe par la tête, les hargnes, les frustrations, pensées tordues et désirs secrets. Ils font entendre ce qui grouille «les mots à l'arrière de nos têtes - les Kvetch». Et le rire parfois jaune, naît des abcès crevés.

La pièce de Steven Berkoff et la mise en scène de Sophie Lecarpentier sont pleines d'humour et d'énergie. Tout fait de ce spectacle une belle réussite. Sylviane Bernard-Gresh - Télérama


Production Compagnie Eulalie.
Coproduction Philippe Auguste / Vernon
Présenté au Théâtre du Rond-Point en février 2016
Retour haut de page

Une Leçon d'Histoire de France en 2 spectacles

31 juillet 1h (chaque spectacle)
Une Leçon d'Histoire de France en 2 spectacles


Conçue et interprétée par Maxime d'Aboville
À 18 h : De l'an Mil à Jeanne d'Arc d'après François-René Chateaubriand, Jules Michelet, Victor Duruy, Jacques Bainville
À 20h : De 1515 au Roi Soleil d'après Alexandre Dumas, Jules Michelet, Victor Hugo, Duc de Saint-Simon

Maxime d'Aboville revêt la blouse de l'instituteur pour revisiter les « riches » heures de l'Histoire de France en s'inspirant des plus belles pages d'oeuvres mythiques de notre littérature. L'Histoire s'invite au Théâtre !
Maxime d'Aboville nous régale de sa réflexion savante et savoureuse. Le Figaro
De l'aventure, de l'action, de l'émotion et une bonne dose d'humour. La Croix

À partir de 12 ans.
Retour haut de page

Informations pratiques

Informations et réservations :
Dès maintenant :

http://festivaltheatre-figeac.com/ / 05 65 38 28 08
Réseau Fnac, Carrefour, Géant, aux services culturels du Grand Figeac (sur place et au 05 65 34 24 78), à l'Office de Tourisme de Figeac (sur place et au 05 65 34 06 25)

Du 5 avril au 10 juillet à l'Astrolabe -
services culturels du Grand Figeac, 2 bd Pasteur 46100 Figeac / Tél : 05 65 34 24 78.
Du mardi au jeudi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h30, le vendredi de 10h30 à 18h30

Du 5 avril au 11 juillet à l'Office de tourisme de Figeac / Tél : 05 65 34 06 25
Du lundi au samedi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h. Du 1er au 11 juillet, tous les jours de 9h à 19h.

À partir du 12 juillet à la boutique du festival, 6 rue Séguier (à 20 m de la place Champollion)
Du lundi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30 : Téléphone direct : 09 72 55 12 20.
Et dimanche 24 et 31 juillet de 10 à 13h.

Programme complet du Festival de Théâtre sur
www.festivaltheatre-figeac.com.

Tarifs :
http://www.festivaltheatre-figeac.com./tarif.php

Réservations en ligne :
http://billetterie.opera-eclate.com/web/web_accueil.htm

Retour haut de page


Logo ville de Figeac
Site officiel de la Ville de Figeac - BP 205 - Rue de Colomb - 46100 FIGEAC
Tél. 05 65 50 05 40 - Fax : 05 65 50 02 33
- Mairie ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30
Samedi 8h30 à 12h00 - (Permanence État Civil uniquement)