Accueil >hôtel de ville> Infos mairie
Infos Mairie....  

Blason de Figeac
Département : LOT
Commune : FIGEAC

Drapeau français

République Française
Liberté Égalité Fraternité

 

Hôtel de ville
Contacts
Formulaire
Conseil Municipal
CMJ
Budget
Services municipaux
Démarches mairie
Informations municipales
Canal Fi
Figeac, Notre ville
Figeac Cajarc
Marchés publics
Avis d'appel public à la concurrence
Infos Mairie

Haut de page

A consulter sur cette page :

 

pucesLa canicule peut mettre notre santé en danger

puces Commémoration Ville de Figeac

puces France bleu Occitanie en Aveyron et dans le Lot

puces Stationnement payant La réforme est entrée en vigueur au 1er janvier 2018

puces Permanence : les élus à votre écoute

pucesDispositif de lutte contre la dissémination du moustique « Aedes albopictus »

puces Un système de verbalisation électronique.

puces Gratuité du stationnement en centre ville Les Samedis

puces Objets perdus - objets trouvés.... à la Police Municipale

pucesVespa-Velutina ou Frelons asiatiques, il ne faut pas attendre… Comment les piéger ?

puces Dépannage TNT secteur de Figeac

puces Arrêté préfectoral n° DC/2011/115 relatif à la prévention des feux de forêts

 

 
France bleu Occitanie en Aveyron et dans le Lot    
   
Stationnement payant La réforme est entrée en vigueur au 1er janvier 2018    

Stationnement payant
La réforme est entrée en vigueur au 1er janvier 2018

(Source Bulletin Municipal Février 2018)

Dans le cadre de la loi du 27 janvier 2014 dite MAPTAM (*), de nouvelles dispositions relatives à la dépénalisation du stationnement payant sont applicables depuis le début de l’année.

Désormais, l’usager ne règle plus un droit de stationnement, sanctionné en cas de non-paiement par une amende de police de 1ère classe, mais une redevance d’occupation du domaine public laquelle, en cas de non-paiement ou de paiement insuffisant, donne lieu à l’acquittement d’un forfait dit de poststationnement (FPS).

Dans le cadre des politiques de mobilité, d’accessibilité et de cadre de vie, le sationnement représente des enjeux multiples : les déplacements, l’utilisation de l’espace public, l’aménagement urbain mais aussi l’attractivité, le dynamisme et le développement des activités économiques sur le territoire
communal.
C’est pourquoi depuis longtemps, la Commune a fait le choix de limiter le stationnement payant aux parkings situés dans le centre ancien tout en développant des espaces de stationnement gratuit en périphérie immédiate. Au total, Figeac compte 805 places de stationnement gratuit et 417 places payantes.

Pour ne pas modifier l’équilibre du dispositif existant, tout en adaptant ses règles
à la nouvelle législation, la Ville a décidé :
- le maintien des tarifs en alignant sur leurs montants celui de la redevance d’occupation du domaine public tout en ajoutant un tarif de type forfait journalier d’un montant de 17 €.
- l’adoption d’un forfait de post-stationnement équivalent au montant actuel de l’amende prélevée en cas de non-paiement soit 17 €.

Cette réforme s’accompagne de nouvelles règles de contestation pour l’usager. Ce dernier a un mois pour contester l’avis de paiement du FPS,à compter de la date de notification, en déposant un recours administratif préalable obligatoire auprès de la collectivité.
Pour en savoir plus, se renseigner auprès de la Police Municipale.

(*) Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles – article 63

   

Permanence : les élus à votre écoute

   

Permanence : les élus à votre écoute
A compter du 13 mai 2017, une permanence des adjoints au Maire
et des conseillers municipaux délégués sera assurée en Mairie (service Etat Civil)
tous les samedis matins de 10h30 à 11h30.

 

   
Commémoration Ville de Figeac    


COMMUNIQUE

 

Madame, Monsieur,

J’ai l’honneur de vous inviter aux cérémonies organisées par la Municipalité,


Lundi 18 juin 2018, pour commémorer le 78ème anniversaire de l’Appel Historique du 18 Juin 1940
       11 H 30 : Place de la Raison.
             
Samedi 14 juillet 2018, pour commémorer la Fête Nationale du 14 Juillet
       11 H 30 : Place de la Raison.

 

Vous remerciant par avance de votre présence,
je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’expression de ma parfaite considération.

André MELLINGER
Maire de Figeac

   
Dispositif de lutte contre la dissémination du moustique « Aedes albopictus »    

Ce qu’il faut savoir sur le moustique
Il existe différents types de moustiques, dont l’Aedes albopictus, qui a la particularité de piquer surtout pendant la journée. Il est aussi appelé moustique « tigre » à cause de sa silhouette noire et de ses rayures blanches, sur l’abdomen et les pattes. Le moustique « tigre » (Aedes albopictus) est avant tout source de nuisance : il pique le jour et sa piqûre est douloureuse. Toutefois, il peut, dans certaines conditions très particulières, transmettre la dengue ou le chikungunya.

Comment pourrait survenir une épidémie de chikungunya et de dengue dans le sud de la France et comment la prévenir?
Aujourd’hui, il n’y a pas d’épidémie de chikungunya, ni de dengue, en France métropolitaine.
Cependant, présent depuis des années en Asie, en Afrique, en Amérique et dans l’Océan Indien, ce moustique s’est installé, depuis 2004, dans le sud de la France.
À l’occasion d’un voyage dans un pays où l’une de ces deux maladies circule, une personne se fait piquer par un moustique infecté par le virus de la dengue ou du chikungunya.
À son retour dans le sud de la France, si un moustique Aedes albopictus sain pique cette personne malade, il s’infecte. Ce moustique peut alors transmettre le virus de la dengue ou du chikungunya à une autre personne saine en la piquant. Le virus se propage de cette manière
à d’autres personnes.
Je suis particulièrement vigilant si je reviens d’une zone tropicale : je consulte un médecin en cas de fièvre brutale et de douleurs articulaires ou de courbatures.

Comment se protéger des piqûres ?
Pour éviter de me faire piquer
J’applique sur ma peau des produits antimoustiques, surtout la journée. Je demande conseil à mon médecin ou mon pharmacien avant toute utilisation, surtout en ce qui concerne les enfants et les femmes enceintes.
Je porte des vêtements couvrants et amples.
Les bébés peuvent dormir sous une moustiquaire imprégnée. J’utilise des diffuseurs d’insecticides à l’intérieur et des serpentins à l’extérieur. Si besoin et si j’en dispose, j’allume la climatisation : les moustiques fuient les endroits frais.

Comment les moustiques vivent-ils ?
Le moustique se développe en quatre étapes : oeuf, larve, nymphe et adulte. Les larves de moustiques ont besoin d’eau stagnante pour se développer.
Tous les moustiques n’occupent pas la même niche écologique. Le moustique « tigre » (Aedes albopictus) est fortement affilié à l’homme et il vit au plus près de chez nous. Il se déplace peu.
Ainsi, le moustique qui vous pique est né chez vous !
Il se développe dans de petites quantités d’eau : des soucoupes de pots de fleurs, des vases et tout récipient contenant de l’eau.

Pourquoi les moustiques aiment-ils vivre près de nos maisons ?
Parce qu’ils y trouvent de la nourriture pour leurs oeufs, en nous piquant ; des endroits pour pondre dans les eaux stagnantes ; des lieux de repos à l’ombre des arbres. Les produits anti-moustiques(insecticides et répulsifs) ne permettent pas d’éliminer durablement les moustiques. Il est également nécessaire de limiter leurs lieux de ponte et de repos.

Pour éliminer les larves de moustiques, il faut :
éliminer les endroits où l’eau peut stagner :petits détritus, pneus usagés : vous pouvez aussi les remplir de terre, si vous ne voulez pas les jeter, encombrants, déchets verts ; changer l’eau des plantes et des fleurs une fois par semaine ou si possible : supprimer les soucoupes des pots de fleurs, remplacer l’eau des vases par du sable humide ; vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyer régulièrement : gouttières, regards, caniveaux et drainages ; couvrir les réservoirs d’eau avec un voile moustiquaire ou un simple tissu : bidons d’eau, citernes, bassins ; couvrir les piscines hors d’usage et évacuer l’eau des bâches ou traiter l’eau (eau de Javel, galet de chlore…).

Pour éliminer les lieux de repos des moustiques adultes, pensez à
débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies ; élaguer les arbres ; ramasser les fruits tombés et les débris végétaux ; réduire les sources d’humidité (limiter l’arrosage) ; entretenir votre jardin.

Savoir plus Site :
http://social-sante.gouv.fr/

   
La canicule peut mettre notre santé en danger    

Si vous êtes une personne âgée, isolée ou handicapée, pensez à vous inscrire sur le registre auprès de la Maison des séniors.


Maison des Séniors Henri Molinié

7 rue Saint Marthe
46100 Figeac

TéL. : 05 65 40 54 41

Adresse mail :msonseniorsfigeac@orange.fr

heures d'ouverture au public
de10h30 à 17h30
du lundi au vendredi


Vous bénéficierez ainsi d’une aide en cas de canicule.

 

La canicule peut mettre notre santé en danger

Ma santé peut être en danger quand ces 3 conditions sont réunies :
- il fait très chaud ;
- la nuit, la température ne descend pas, ou très peu ;
- cela dure depuis plusieurs jours.

COMPRENDRE

Enfant et adulte
Selon l’âge, le corps ne réagit pas de la même façon aux fortes chaleurs.
- Mon corps transpire beaucoup pour se maintenir à la bonne température…
- Je perds de l’eau : je risque la déshydratation.

AGIR

Je bois beaucoup d’eau et…
Je ne fais pas d’efforts physiques intenses.
- Je ne reste pas en plein soleil.
- Je maintiens ma maison à l’abri de la chaleur.
- Je ne consomme pas d’alcool.
- Au travail, je suis vigilant pour mes collègues et moi-même.
- Je prends des nouvelles de mon entourage.
- Si je prends des médicaments, je n’hésite pas à demander conseil à mon médecin traitant ou à mon pharmacien.

Personne âgée

COMPRENDRE
Selon l’âge, le corps ne réagit pas de la même façon aux fortes chaleurs.

- Mon corps transpire peu et a donc du mal à se maintenir à 37°C.
- La température de mon corps peut alors augmenter : je risque le coup de chaleur (hyperthermie).

AGIR
Je mouille ma peau plusieurs fois par jour tout en assurant une légère ventilation et…

- Je ne sors pas aux heures les plus chaudes.
- Je passe plusieurs heures dans un endroit frais ou climatisé.
- Je maintiens ma maison à l’abri de la chaleur.
- Je mange normalement (fruits, légumes, pain, soupe…).
- Je bois environ 1,5 L d’eau par jour. Je ne consomme pas d’alcool.
- Je donne de mes nouvelles à mon entourage.
- Si je prends des médicaments, je n’hésite pas à demander conseil à mon médecin traitant ou à mon pharmacien.

   
Un système de verbalisation électronique    

Depuis le 1er février 2016, la police municipale
utilise un système de verbalisation électronique.


Comment cela fonctionne-t-il ? Initialement, un papillon est glissé sur le pare-brise, afin d'informer l'usager que son véhicule a été verbalisé. Dans un second temps, le contrevenant reçoit par La Poste, un courrier-amende en provenance du Centre National de Traitement des infractions routières de Rennes.

Pour cette mise en place, les six agents de la police municipale ont été formés et équipés d’appareils de la taille d’un téléphone portable. Le logiciel intégré, permet notamment de photographier l’infraction, ce qui dans l’éventualité d’une contestation, pourrait se rendre très utile. L'ensemble représente un coût avoisinant les 7 000 € pour la ville.

Ce procédé confère un gain d’efficacité, en soulageant les personnels d’une part administrative très conséquente. Ainsi, le temps économisé sera mis à profit pour d’autres tâches incombant au service, tels que la sécurisation des sorties des écoles, des missions de prévention et de proximité, la gestion des foires et marchés. 
Pour le Maire, André Mellinger, c'est une démarche d'intérêt général. Car « la gestion du stationnement revêt plusieurs finalités. Un stationnement gênant, sur le trottoir par exemple, met en danger les autres usagers et les piétons. Il réduit à néant nos efforts sur l'accessibilité. Les conséquences peuvent être aussi d'empêcher le passage des secours … ».

Pour mémoire, un paiement oublié sur une zone de stationnement autorisé, donnera lieu à une amende de 17 €. Pour un stationnement gênant il vous en coûtera 35 € et pour un stationnement "très gênant" 135 €.

Le secrétariat de la Police Municipale est ouvert le lundi de 13h30 à 17h30 et les mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30

   
Gratuité du stationnement en centre ville    

Le jeudi 10 décembre 2015, le Maire de Figeac André MELLINGER ainsi que le Conseil municipal réunit en séance a délibéré sur la gratuité du stationnement en centre ville pour les samedis.

" La tarification du stationnement payant reste inchangée, la gratuité à l’occasion des fêtes de fin d’année les samedis 12, 19, 26 décembre 2015 et 2 janvier 2016 ainsi que le samedi 9 janvier à l’occasion de l’ouverture la période des soldes, ce de 14h00 à 19h00. Et qu’à compter du 16 janvier 2016 la plage de gratuité du stationnement de 30 minutes sera étendue à 2 heures les samedis après-midi (entre 14h00 et 19h00). "

   
Prévention des feux de forêts    

Arrêté préfectoral n° DC/2011/115 relatif à la prévention des feux de forêts et aux conditions d'allumage de feux en plein air (format PDF)

   

Dépannage TNT secteur de Figeac

   

Deux opérateurs se partagent la diffusion de la TNT par multiplexes (R) sur les 3 secteurs ci-dessous :

 

Opérateurs

Emetteurs

TDF

TOWERCAST

Pierre Levée

R2 R3 R6 R5(HD)

R1 R4

Béduer

R2 R3 R6 R5(HD)

R1 R4

Cingle

R6*

R1 R4

* R2 et R3 non attribués : décision du ressort du CSA

MultiplexesTNT :

MultiplexesTNT source Towercast:

Contacts :
TDF
: numéro indigo (0.33€ la minute) 08 92 35 09 49
de 12h à 19h sauf le dimanche (répondeur : taper 5, 1 et 1)
TOWERCAST : numéro d'information 0825 625 625 (0.15€ la minute)
24h/24 et 7j/7 (serveur vocal)

   

Frelons asiatiques, il ne faut pas attendre….

   

Frelons asiatiques, il ne faut pas attendre….
Il semble que le frelon asiatique Vespa velutina soit arrivé en France caché dans un chargement de poteries chinoises fin 2004 déposées vers Tonneins en Lot-et-Garonne. En déballant ces poteries, la reine frelon en a profité pour s'enfuir et à partir d'elle seule, fécondée en Chine, la prolifération a commencé. En quelques années, on peut dire, que cette espèce s'acclimate bien en France et prolifère rapidement, ayant déjà envahi tout le grand Sud et quelques nids sont signalés en Ile de France.
Il est un grand prédateur pour nos abeilles il s’attaque aux ouvrières des ruches, notamment des espèces Apis mellifera et Apis cerana, notre abeille. Une dizaine de frelons suffisent à condamner une ruche... les conséquences économiques et écologiques sont catastrophiques.
C’est pourquoi depuis plusieurs années une campagne de destruction des nids est entreprise. Au regard de la dangerosité de sa piqure la municipalité a décidé de prendre en main cette opération. Si vous trouvez un nid, attention surtout ne pas essayer d’intervenir soit même. Sur le domaine public comme sur le domaine privé il faut contacter la mairie qui après passage d’un expert (M. Laplaud Bernard pour le secteur ouest, et M. Chevalier Patrick pour le secteur est) prendra en charge le coût de l’élimination du nid.
Pour les reconnaître c’est assez simple…
Vespa velutina construit un volumineux nid de papier mâché, de cellulose composé de plusieurs galettes de cellules entourées d’une enveloppe faite de larges écailles de papier, striées de beige et de brun.

Frelon asiatique
Vespa-Velutina ou Frelon asiatique


Idéalement, il faudrait repérer les nids au printemps avant que les arbres aient mis leurs feuilles. Les détruire dès le printemps évite les dégâts de ce redoutable prédateur. Toute destruction avant septembre élimine le risque de multiplication pour l'année suivante.
Depuis deux ans une campagne d’éradication est mise en place.
Dès la mi-février la mise en place de pièges est préconisée, c’est à cette date-là que la reine fait son unique sortie et son élimination permettra d’enrailler la création d’une colonie d’environ quatre à cinq mille individus.

A voir : Video Canalfi sur WebTV

Comment les piéger ?

En effet, les nids construits dans l'année se vident de leurs habitants en hiver car l'ensemble des ouvrières et des mâles ne passent pas l'hiver et meurent.
Seule les reines et jeunes reines se camouflent, dans les arbres creux, sous des tas de feuilles, dans des trous de murs etc…
Elles n'en sortent que courant février et recommencent à s'alimenter.
C'est à ce moment que nous pouvons agir.
En disposant dans nos jardins et en ville sur nos balcons, des pièges pour attraper ces futures fondatrices de nids.
1 reine = 2 000 à 3 000 individus…
Pour fabriquer ces pièges, il suffit de récupérer des bouteilles plastique d'eau minérale, de percer trois trous, puis de verser à l'intérieur 10 centimètres d'un mélange composé de 1/3 de bière blonde, 1/3 de vin blanc (pour repousser les abeilles) et de 1/3 de sirop de cassis.


Il suffit de laisser en place ces pièges de la mi-février à fin avril.
Vous pouvez bien sûr prolonger l'opération jusqu'à l'arrivée du froid…
Changer la mixture de temps en temps et surtout détruire les occupants car il ne sont pas toujours morts, sortis du piège, il peuvent se réveiller et repartir.

Merci de votre lecture et à vos pièges !

L'an passé avec 1 seul piège 72 reines ont été éliminées…

 

   
Objets perdus - objets trouvés...    


 

   

Si vous avez perdu un objet sur la voie publique, adressez-vous au bureau de la Police Municipale, situé au n° 4 de la rue de Colomb. C’est là que sont recueillis, enregistrés et stockés tous les objets trouvés que les inventeurs (personnes qui découvrent ces objets) rapportent. À charge pour la Police Municipale de procéder aux investigations nécessaires pour retrouver le propriétaire et pouvoir lui restituer l’objet. A défaut de restitution à leur propriétaire, le délai de garde puis le devenir de l’objet trouvé se font en fonction de sa nature selon les dispositions de l’arrêté municipal n° 264/12.

Si la majorité des objets (objets de valeur, téléphone portable, argent en numéraire, papiers et objets divers, clés, lunettes…) est conservée durant un an et un jour, certains objets comme les papiers officiels, les cartes bancaires ou vitales ne sont gardés que 15 jours puis sont transmis à l’organisme émetteur. Pour récupérer un objet, vous devrez prouver que vous en êtes le propriétaire.

Le secrétariat de la Police Municipale est ouvert le lundi de 13h30 à 17h30 et les mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30

   

Logo ville de Figeac
Site officiel de la Ville de Figeac - BP 205 - Rue de Colomb - 46100 FIGEAC
Tél. 05 65 50 05 40 - Fax : 05 65 50 02 33
- Mairie ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30
Samedi 8h30 à 12h00 - (Permanence État Civil uniquement)